0
Your Cart

Temps-Tant de femmes

Quelques images de mon travail autour des femmes, des transformations du corps, des blessures, atteintes à leur corps et aussi de la volupté. Travail de 1997 à 2012.

Mettre à jour la métamorphose du corps-sujet. De franchissements en transformations, de la vie à la mort : combien de passages, combien de vies, combien de luttes pour se déjouer des carcans, vivre, bouger au-delà, penser à bras le corps – exister, unique comme autant de facettes d’une évidence existentielle, d’une pensée construite, assumée, libérée.


Fils, trames, tissus – enveloppe palpable, lien entre le visible et le perceptible. Rendre le perceptible à soi visible aux autres.
Interroger les codes. Se raconter, et aussi les autres. Du vécu, de l’entendu, du partagé.

Mettre à jour la métamorphose du corps-sujet. De franchissements en transformations, de la vie à la mort : combien de passages, combien de vies, combien de luttes pour se déjouer des carcans, passer entre les mailles du filet et exister – vivre, bouger au-delà, penser à bras le corps – exister, unique comme autant de facettes d’une évidence existentielle, d’une pensée construite, assumée, libérée.
Fils, trames, tissus – enveloppe palpable, lien entre le visible et le perceptible. Rendre le perceptible à soi visible aux autres.


Enveloppes diaphanes, transparences et interstices – derrière, le corps.
Interroger les codes. Se raconter, et aussi les autres. Du vécu, de l’entendu, du partagé.
Tourner les pages une à une, faire remonter les souvenirs évanescents, s’y arrêter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *